logo-mini

Yves-Vincent Davroux

YVD-MANGALIS_03

480 € TTC

40 x 60 cm

MANGALIS : (Petits poids utilisés en Indes Orientales, uniquement pour peser les diamants).
​Les photographies de la thématique MANGALIS sont des « distances » photographiques entrant dans un processus de recherche constante, comme un laboratoire expérimental. Ces « distances », tout comme les poids pour peser les diamants sont une adaptation volontaire à un contexte. Il ne s’agit pas d’une démarche mais d’une expérimentation permettant de s’approprier d’autres effets (notamment à travers l’exploitation et l’exploration du flou intentionnel).

Nombre d’éditions : 30 ex

Nombre restant : 30 ex

Détail du tirage et de l’encadrement sélectionnés

Impression pigmentaire sur papier fine art 310 gr

Encadrement : collage photo usr kapamount 10 mm, sous verre anti-reflet, cadre moulure blanche

L'artiste

Yves-Vincent Davroux

Il pratique de la photographie dès l’adolescence et très inspiré par l’art contemporain (Soulages, Rothko, Agnes Martin)
Dès le début (1990) approche de la photographie comme un champ d’expérience continuel. Concentré sur la matière, la déformation, les reflets lumineux, les prismes transparents. Les projets photographiques s’organisent comme des approches linguistiques, la découverte d’une culture, d’un vocabulaire… une manière d’appréhender les messages visuels comme des « nouvelles littéraires »
De plus en plus (2000 > 2010), la musique (Acousmatique, Contemporaine) devient très importante dans le processus de travail, ce qui a permis des installations mêlant photographies (Exposées ou projetées) et musique en simultané. 
La représentation de la nature, comme vecteur organique et matière à travailler, est très importante également.
Les orientations récentes (2010 > Aujourd’hui) sont un questionnement sur l’approche du « sujet » en photographie. En découle une démarche sur l’exploration de nouveaux champs d’expressions, qui rompt avec un formalisme photographique (Portrait, paysage, macro, situation), en jouant sur les perceptions visuelles (Laboratoire expérimental photographique) généralement de manière immersive, en abordant notamment le flou comme un nouveau champ d’expérimentation à part entière.
Dernière performance d’immersion autour de la musique contemporaine et acousmatique, avec ALCÔME et musiciens en live + photographies (Projection et musique associée), à l’espace des arts sans frontières à Paris en 2017.

Quelques-unes de ses oeuvres